Home









Pollination Canada
 1-866-509-SEED
 info@pollinationcanada.ca

MOUCHES

(Ordre des diptères) Un syrphe pollinise une tanaisie.
(Ordre des diptères) Un syrphe pollinise une tanaisie.


Les mouches sont des pollinisateurs plus importants que ce que l’on peut penser. Dans les jardins et les champs où se trouvent les abeilles, les guêpes et autres pollinisateurs plus familiers, vous trouverez presque toujours une variété de mouches butinant les fleurs. Bien qu’elles soient plus petites et qu’elles passent plus facilement inaperçues, elles contribuent grandement à la pollinisation des fleurs, principalement à cause de leur grand nombre.

Toutes les mouches typiques ont une seule paire d’ailes, un corps mou, des antennes courtes et hirsutes, et elles n’ont pas de dard. Le vol des insectes à deux ailes constitue une amélioration du vol des insectes à quatre ailes. Des expériences de laboratoire avec des drosophiles ont démontré l’évolution du vol à quatre ailes au vol à deux ailes.

Les mouches pollinisatrices les plus nombreuses sont les syrphes et les bombylius, mais plusieurs autres butinent les fleurs afin de se nourrir. Les mouches pollinisatrices communes ont développé des rayures jaunes et noires sur l’abdomen, bien qu’elles n’aient aucune relation avec les abeilles ou les guêpes. Il s’agit probablement d’un mécanisme de défense visant à éloigner les prédateurs : ce sont donc des mouches qui prétendent être des abeilles même si elles ne peuvent pas piquer.

Lors de vos sessions d’observation, la meilleure façon de différencier une mouche rayée d’une abeille est d’étudier son vol. Les mouches volent souvent sur place, comme les oiseaux-mouches. Moins évoluées à cause de leurs quatre ailes, les abeilles n’ont pas l’habileté aérodynamique de planer ou de voler sur place. Les syrphes sont agréables à observer – dès que l’on sait les reconnaître !





Copyright © 2008 Seeds of Diversity Canada
P.O. Box 36, Stn Q, Toronto ON M4T 2L7
1-866-509-SEED
mail@seeds.ca
www.seeds.ca

Design by Griffiel Yao 2008